O F 3 6 0

Chargement

Faut-il craindre la certification Qualiopi ?

Rédacteur : OF360

Nombreux sont les organismes de formation qui s’interrogent, et bien souvent s’inquiètent à l’approche de la dead-line du 31 décembre 2021 pour cette nouvelle certification, prochain label qualité de référence du secteur, si proche du Datadock.
Qu’en est-il exactement ? Que recouvre ce nouveau label ? Quelle préparation, quels enjeux, quels tarifs ? Pour aborder sa préparation sereinement, décryptons-en les points clés.

Datadock ou Qualiopi ?

C’est la dernière réforme de la formation professionnelle, via la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, qui a institué la mise en place de cette nouvelle certification qui remplacera le Datadock, précédente certification issue des premiers décrets qualité de 2015.

Pourquoi une nouvelle certification ?

Le label Datadock, qui visait déjà à harmoniser un marché de la formation très hétérogène, exigeait de l’organisme qu’il décrive son organisation et ses processus. Avec la certification Qualiopi, le législateur a renforcé sa volonté d’homogénéiser le niveau de qualité des pratiques et d’apporter ainsi de la lisibilité à une offre désormais accessible directement à tous, salariés, indépendants ou demandeurs d’emploi.
Il ne s’agit plus désormais de décrire les actions, mais de prouver leur mise en oeuvre dans une démarche qualité répondant aux 7 critères et 32 indicateurs du référentiel.

Qui est concerné par Qualiopi ?

Tout organisme ou formateur indépendant, réalisant des … “actions concourant au développement des compétences” … sur la base d’un référentiel national unique, dès lors qu’il souhaite permettre à ses clients de bénéficier de fonds publics, paritaires ou mutualisés en provenance de leur OPCO (plan de développement des compétences pour les entreprises de moins de 50 salariés, mais aussi bilans de compétence, validation des acquis et de l’expérience et apprentissage).

Qui délivre la certification ?

La “marque” Qualiopi est délivrée par des organismes certificateurs accrédités ou autorisés par le COFRAC, Comité Français d’Accréditation, dont la liste est disponible sur le site du ministère du Travail.

Comment se prépare la certification ?

Après avoir signé un contrat avec un organisme certificateur, dont la durée et le coût vont dépendre notamment du chiffre d’affaires du prestataire de formation, il y a un temps de préparation et de mise en conformité pour lequel un pré-audit et/ou un accompagnement sont possibles. Deux étapes ensuite :
– l’audit et sa restitution – le cas échéant, en cas de non-conformités constatées, un délai de 3 à 6 mois sera donné pour proposer des actions correctives ;
– un audit de surveillance, aux alentours de 18 mois plus tard.

Si l’audit est passé avec succès, une charte d’usage, une charte graphique et les logos de la marque Qualiopi sont remis au prestataire, pour une durée de validité de 3 ans.

Encore des doutes ?

Vous êtes un organisme de formation ou un formateur dont une majorité de clients fait financer ses actions de formation par son OPCO ? Commencez la démarche tranquillement, pour anticiper la recherche du certificateur qui vous convient, prévoir le financement et la programmation de l’audit pour vous assurer de disposer de la certification début 2022.

Un guide de lecture est publié sur le site du ministère du Travail qui complètera utilement votre information.

Articles similaires